Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog du Lycée de Coubanao

Vous êtes notre fierté !!!

28 Février 2011 , Rédigé par Lycée de Coubanao.over-blog.com

Cours Privés Kamandiénoor (9)

Vous êtes notre fierté

Nous remercions infiniment Allah, Maitre absolu de notre destin, de nous avoir permis de connaitre et de travailler avec d’éminentes personnes, pétries de qualités.

Le système éducatif sénégalais et la société toute entière ont besoin d’hommes et des femmes de la trempe de ces vaillants professeurs qui, ayant parfaitement bien compris que leur mission d’éducation et de formation  exige d’eux une abnégation et une disponibilité sans faille, se mettent la pression comme si eux-mêmes sont à chaque jour que Dieu fait, des candidats  aux examens. « Un bon enseignant est celui qui ne cesse d’apprendre. » dit-on. Ces professeurs ont tellement bien compris  cette maxime  que sous la peur constante de se voir poser une question par un élève et à laquelle question ils pourraient avoir des difficultés pour répondre-comme cela peut arriver-font comme si eux-mêmes étaient d’éternels élèves. Ce souci permanent de se remettre en cause pour mieux chercher à maitriser son sujet, forge notre respect et toute notre admiration pour ces professeurs qui sont pour nous des modèles.

« Nul n’est parfait ni sans tâche » il est vrai, mais leurs qualités humaines ne sauraient laisser personne indifférent ; comme si Dieu a fait d’eux les essentiels dépositaires de tout ce dont l’être humain peut chercher à posséder, en termes de qualités. Mieux, ces professeurs du Lycée de Coubanao (que je devrais citer nommément pour qu’ils servent d’exemples à nos lecteurs, mais que je ne citerai pas pour ne pas créer des frustrations  au niveau des autres professeurs qui ne retrouveront  pas leurs noms et qui n’ont pas moins de mérite) ont une grande proximité pour ne pas dire une grande complicité avec les élèves, si bien que même quand ils (les professeurs) sont chez eux , ils sont constamment « envahis » par leurs élèves en quête d’explications supplémentaires et autres exercices. D’autres professeurs sous d’autres cieux auraient demandé des rétributions pour ces cours à domicile, mais eux professeurs du lycée de Coubanao n’y gagnent que le plaisir de se rendre serviable à ces enfants qui manifestent leur volonté d’aller de l’avant dans les études. Pour ne citer qu’un exemple, Monsieur Sidy Mouhamed NDIAYE professeur de Sciences physiques  que les élèves appellent affectueusement « sérigne bi », donne même parfois rendez-vous aux élèves la nuit dans une classe au Lycée, pour leurs donner des explications sur des parties non comprises du cours ou pour corriger des exercices proposés par d’autres. C’est ce qui fait dire à Monsieur le Proviseur que  « Monsieur NDIAYE se prend pour un candidat de la classe de Terminale à la veille de l’examen du Baccalauréat. »

Nous enseignons aussi pour avoir de l’argent. Ceci est indéniable. Mais ces professeurs nous enseignent qu’au delà  de l’aspect pécuniaire, la volonté, le plaisir et le devoir de former les cadres de demain, revêtent un aspect prépondérant et constituent à leurs yeux la source de la motivation qui soutend leurs actions de tous les jours, et leur promptitude à servir la race humaine sans attendre grand chose au retour.

Autre cause pour laquelle je ne citerai le nom de ces illustres professeurs, et que si je le faisais, leur modestie pourrait en souffrir. Le caractère anonyme, volontariste, et continu de leurs engagements exprime avec éloquence leur toute autre dimension de serviteur de Dieu et des bonnes causes. Et ayant parfaitement compris que lorsque vous accomplissez une bonne œuvre pour l’amour de Dieu et des humains, vous n’attendez  point qu’on vous en remercie car si on ne le faisait pas, vous arrêteriez certainement de faire ces bonnes œuvres.  Et vous conviendrez avec moi que sur le plan purement religieux (Musulmans et Chrétiens), la récompense  divine est de loin incomparable à celle des hommes, car celle-ci a toujours une limite alors que celle de Dieu est incommensurable et infinie.

C’est la raison pour laquelle, nous souhaitons vivement que parfois  nous soyons mus par des ambitions autres que corporatrices, en nous rendant serviables à la communauté et au système éducatif sans rien attendre en retour, simplement parce que nous le ferons par amour charitable.

Vivement que ces professeurs que certains de nos lecteurs qui connaissent tant soit peu le Lycée de Coubanao reconnaitront, soient des exemples à méditer et à suivre pour que l’école sénégalaise en  soit la seule bénéficiaire.

Le Ministère ne doit pas pour l’instant accorder de suites favorables aux demandes de mutations de ces professeurs dont le Lycée de Coubanao aura toujours besoin pour son rayonnement à l’échelle nationale.

Alors, mes chers inspirateurs, ne vous laissez point détourner de votre voie par aucune personne ni par aucune mauvaise appréciation de n’importe quelle situation. Par vos actes et vos comportements vous ferez  certainement des émules ailleurs et nous comprendrons parfaitement tous que mon oncle Monsieur Mafou TOURE, autre illustre professeur au Lycée Djignabo de Ziguinchor a raison de dire inlassablement que « l’homme doit toujours être bon et serviable quelle que soit la situation »

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article