Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog du Lycée de Coubanao

Siré SANE La Centenaire de Dioubour et des Kalounayes ?

31 Octobre 2010 , Rédigé par Lycée de Coubanao.over-blog.com

       

  Siré Sané, née 'Afeulmeu' (1)

 

  Situé à 5 km à l’Ouest de Coubanao, Dioubour est ce petit village qui juxtapose celui de Niandane. L’étranger qui arrive pour la première fois dans ce lieu a du mal à reconnaitre la limite des deux villages, et pourtant ce sont deux villages autonomes, installés au cœur des Kalounayes.

            La plupart des élèves, après leur entrée en sixième, se replient sur Coubalan ou Coubanao pour y terminer leur cycle moyen et secondaire.

            La vie est aussi animée à Dioubour avec des soirées de dance de ‘Bouguereub’, une dance Diola.

Mais ce qui attire le plus le visiteur est sans doute sa rencontre avec cette vieille dans la demeure de Alphousseyni Badji.

Elle s’appelle Siré Sané, dite ‘Afeulmeuw’ qui veut dire la vieille ; simple coïncidence ou ‘réalisation prophétique’.

 

 

Siré Sané et son fils 

Mais la réalité est que, d’après  Alphousseyni Badji son troisième fils qui, aujourd’hui, a à son compteur 67 ans, cette vieille maman dépasse la centaine d’années, même si sur papier elle est fictivement née en 1927.

Toute tentative de communiquer avec elle s’avère inutile, car c’est à peine qu’elle peut vous attendre. D’ailleurs lorsque vous lui demander son prénom, elle répond sans ambages ‘je n’en ai pas’.

Mais quel est le secret de la longévité de cette ‘Afeulmeuw’.

 

Alphousseuni Babji, 3 eme fils de la vieille

 

 A cette question, son fils répond que cela est dû au style de vie que les anciens menaient : «Jadis, ils (les anciens » étaient très mobiles, travailleurs inlassables  dans les champs et dans les rizières,…Ils mangeaient beaucoup des fruits sauvages, c’est ça qui a fait qu’elle a maintenu sa santé jusqu’aujourd’hui… ». 

  Siré Sané, née 'Afeulmeu'

 

 Son seul désir aujourd’hui est de ‘ diaw boot’, entendez bien ‘rentrer’ ou partir, quitter ce monde !

MEME restez encore avec nous. Nous lui souhaitons encore des années, des années …

Qui disait que nous creusons nos tombes avec nos dents ?

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article