Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog du Lycée de Coubanao

Insertion des jeunes filles : Le C.E.T.F organise un miner-diner

24 Février 2011 , Rédigé par Lycée de Coubanao.over-blog.com

 035
Le Centre d’Enseignement Technique et Féminin a organisé un mini-diner le samedi 02 février 2011 au sein même de l‘établissement.
Nous sommes au Centre d’Enseignement Technique Féminin de Coubanao pour assister au mini-diner, nous rencontrons M. le Directeur avec quelques invités à la table d’honneur.
Le Blog : Bonsoir Monsieurle Directeur.
Le Directeur : Bonsoir Monsieur.
Le Blog : Pouvez-vous nous expliquer les raisons qui vous ont poussé à organiser ce mini-diner ?
Le Directeur : Ce mini-diner est organisé pour nous permettre d’avoir des fonds dans le cadre de la politique d’insertion de nos stagiaires. Il va nous permettre d’avoir des ressources financières pour aider les sortantes à avoir du matériel pour pouvoir mener des activités à domicile ou s’organiser en Groupement d’Intérêt Economique (G.I.E) après la formation pour travailler librement.006
Le Blog : Pour cette année, vous pensez avoir combien de sortantes ?
Le Directeur : Pour cette année, nous avons six (06) sortantes en Couture et trois (03) en restauration. Donc, il faut acheter des machines à coudre pour les couturières et du matériel de cuisine, voire des cuisinières pour les sortantes en restauration.
Le Blog : La population a-t-elle répondu à votre appel et quels sentiments vous animent ?
Le Directeur : Des sentiments de satisfaction parce que c’est la première manifestation que j’organise depuis ma nomination comme directeur du centre en quelque sorte un baptême de feu. Je suis comblé parce que je vois qu’il y a du beau monde et le comité d’organisation a relevé le défi c’est vraiment ce que nous espérions. Aussi cette manifestation nous permet de faire découvrir à la population les différentes activités que nous organisons, les filières qui existent au niveau du centre. En somme cette manifestation fait partie de la campagne de sensibilisation et de vulgarisation des activités du centre.
Le Blog : M. Le directeur, quelle est la prochaine étape ?
Le Directeur : La prochaine étape, c’est les journées « Portes ouvertes » qui seront organisées les 18 et 19 mars prochains pour montrer à la population ce dont le centre est capable ce qui se fait dans le dit centre. C’est un grand rendez-vous  et je  demande à tout le monde de venir participer à ces portes ouvertes car ce n’est pas seulement le centre mais faire connaître le centre à travers les Kalounayes pourquoi pas dans tout le département de Bignona.
Le Blog : Aujourd’hui, concrètement, M. le directeur quels sont les problèmes auxquels vous êtes confrontés ?
Le Directeur : Notre principal problème c’est l’espace, les locaux. Ils sont exigus et inadaptés. En fait, pour une bonne formation professionnelle, il faut beaucoup d’espaces pour pouvoir installer tout le matériel dont nous disposons pour l’apprentissage des stagiaires. Les deux (02) bâtiments qui sont là sont vétustes et nous sommes obligés de faire des abris provisoires pour pouvoir décongestionner. Et même, nous sommes obligés de limitér le nombre d’inscrits parce que nous ne pouvons pas prendre tout le monde. Nous lançons un appel à toute bonne volonté pour nous aider. Pas pour construire tout de suite un centre tout neuf mais nous aider à avoir des abris provisoires suffisants pour améliorer les conditions d’études et augmenter le nombre d’élèves.
Le Blog : Qu’attendez-vous concrètement  de la population des Kalounayes?
Le Directeur : J’attends de la population des Kalounayes une prise de conscience sur l’importance du Centre. Il est peu connu des jeunes surtout en ce qui concerne ses activités Ce ne sont plus seulement les filles qui doivent le fréquenter mais aussi les garçons. Je demande aux parents d’envoyer leurs enfants pour qu’ils apprennent un métier parce qu’un métier c’est l’avenir d’un enfant.
Le Blog : M. le directeur, votre dernier mot.
Le Directeur : Je vous remercie vous qui êtes venus, la population venue nous soutenir et le rendez-vous est fixé pour les 18 et 19 mars 2011.

Toujours dans l’enceinte du Centre d’Enseignement Technique et Féminin de Coubanao, nous avons rencontré M. SAGNA, professeur d’Anglais au lycée de Coubanao et M. Djibril SANE, président du Foyer des Jeunes Tito TAMBA de Koubanao.

Le Blog : Bonsoir Monsieur SAGNA, vous avez assisté au mini-diner ce soir au C.E.T.F, quelles sont vos impressions ?
M. SAGNA : Merci, mes impressions sont toutes positives. Si nous sommes là, c’est pour manifester à nos collègues du C.E.T.F. que nous sommes un et indivisible ensuite, leur montrer que tout ce qui les concerne nous préoccupe au premier plan. Ils nous ont dit que leur objectif est de faciliter l’insertion des filles qui doivent sortir cette année, nous avons jugé nécessaire de prendre part à ce diner, une manière pour nous de contribuer à la réalisation de cette insertion. Nous sommes très heureux de partager ce diner avec d’autres collègues et nous leur disons qu’à chaque fois qu’ils auront besoin de nous, nous serons présents.
M. Sagna, Professeur d'Anglais 1
Le Blog : Bonsoir M. le président des jeunes du Foyer des jeunes Tito TAMBA de Coubanao, vous êtes là ce soir au C.E.T.F pour assister au mini-diner, quelles sont vos impressions ?
M. SANE : Je suis très content car aujourd’hui le C.E.T.F a organisé un mini-diner toujours dans le cadre de la recherche des moyens pour pouvoir faire face aux difficultés auxquelles il est confronté.
033
 
 Donc, notre présence n’est pas gratuite dans la mesure où le Foyer Tito TAMBA est son premier partenaire et nous serons toujours à ses côtés pour l’aider à aller de l’avant. On sait que toutes les retombées nous reviendront plus tard.
 

 
 


Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article