Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog du Lycée de Coubanao

Madina Wandifa, un véritable carrefour !

11 Avril 2011 , Rédigé par Lycée de Coubanao.over-blog.com

DSC04306

Madina Wandifa, un véritable carrefour !

 

Vous venez de visiter la capitale du sud du Sénégal, Ziguinchor puis vous voulez vous rendre à Dakar  par la route. Vous prenez un bus ou un car dénommé « Sept places » à la gare routière de Ziguinchor. Vous dépassez Bignona, 30 Kilomètres après Ziguinchor puis Diango, arrêtez-vous si vous êtes dans votre véhicule et visitez le centre de santé mais surtout, une merveille, la maternité construite par la Fondation Sylla Caap (voir Liens dans le Blog, nous vous en parlerons prochainement) puis Bounkinling, puis Mandina Wandifa.

Une de nos équipes a fait ce trajet : Reportage

Il est 17h à Madina Wandifa village communément appelé « Carrefour Diaroumé » qui n’est rien d’autre qu’une jonction des routes allant jusqu’à Sénoba -  frontière avec la Gambie -c’est la route qui mène vers Dakar en passant par la Gambie communément appelée la Transgambienne), vers Kolda-Sédhiou et vers Bignona-Ziguinchor. Le soleil achève sa course et pourtant il fait encore chaud, avec beaucoup de vent et de poussière dans cette partie méridionale du Sénégal.

DSC04302

En véritable carrefour, une véritable marée humaine se presse dans tous les sens et chaque individu n’a de préoccupations que pour son business. Une course effrénée contre la montre pour ces marchants, afin de pouvoir arracher quelques pièces aux clients qui ont pris place dans des véhicules stationnés aux abords de la voie, rendant ainsi la circulation difficile.

Ici tout est business. Les boutiques, les magasins, les charcuteries, les gargottes et autres restaurants de fortune jonchent le ras de la route nationale.

On essaye de gagner son petit pain à la sueur de son front, parfois dans l’ignorance totale ou au mépris des règles élémentaires d’hygiène sans parler l’irrespect envers le voyageur.

Madina Wandifa, c’est aussi un véritable carrefour linguistique. Même si la langue dominante reste le manding, au Carrefour Diaroumé, on entend parler le peul, le wolof, le mancagne,…

DSC04303

Ce qui fait le décor dans cette partie du Sénégal, c’est assurément cette catégorie de vendeurs ambulants. Véritables marchands, ils guettent le moindre véhicule qui s’aventure à stationner à peine dans les abords. Dès qu’ils l’aperçoivent, c’est une véritable ruée souvent à leurs risques et périls. Ils n’hésitent pas à monter dans les bus en ordre désordonné pour présenter leurs marchandises aux passagers : des bananes, des ignames, des patates, des mangues, de l’eau fraîche dans des sachets ou des bouteilles, des arachides, du lait frais,…

DSC03479

Avec insistance, on marchande, ce qui, parfois, importune certains passagers épuisés par la fatigue liée à la longue distance parcourue.  


Nous ne vous en dirons pas plus, regardez plutôt la vidéo.


 

 

 

 

 


Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article