Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog du Lycée de Coubanao

Lutte : Cérémonie d'ouverture de l'arène des Kalounayes

23 Avril 2011 , Rédigé par Lycée de Coubanao.over-blog.com

Sports 1091

Le dimanche 17 avril 2011 a consacré la cérémonie d’ouverture de l’Arène Ousmane Bossé DIEDHIOU. Ce fut pour les populations de la Casamance naturelle des moments intenses de retrouvailles, de communion au-delà d’une simple séance de lutte.

Sports 1117Sports 1138

            Retrouvailles et communion dans une ambiance qui signifie toute la vérité toute la virilité du Sport de « chez nous ». Des autorités politiques locales et régionales ont honoré de leur présence cette grande manifestation sportive. Parmi celles-ci : Le Président du Conseil Rural de Coubalan, Monsieur Bacary Denis SANE, les Elus locaux des Communautés rurales de Coubalan et de Ouonck ; le Docteur Moussa DIEDHIOU, Messieurs Abdoulaye Anthia SAGNA, Mamadou DIEDHIOU et D’OLIVEIRA venus de Ziguinchor pour représenter le Parrain de la Cérémonie d’ouverture Monsieur Robert SAGNA, ancien Ministre d’Etat, ancien Maire de la Commune de Ziguinchor, Président du Rassemblement pour le Socialisme et la Démocratie Takku Défaraat Sénégal (RSD/TDS), Député à l’Assemblée Nationale du Sénégal.

 

Parmi l’assistance, on pouvait noter la présence du Proviseur du Lycée de Coubanao, monsieur Youssouph Jean Claude GUEYE ; le Censeur des Etudes monsieur Etienne SAGNA, les Professeurs du lycée, du Centre d’Enseignement Technique Féminin de Koubanao, du Collège d’Enseignement Moyen de Ouonck ; les Principaux des Collèges d’Enseignement Moyen de Ouonck et de Souda, messieurs Malamine G BADJI et Siaka SANE ; monsieur Dji COLY, Président du District de lutte de Bignona.

            Le dimanche 17 avril 2011 est un jour historique que nous devons inscrire dans les annales de l’histoire de Koubanao et des Kalounayes. Durant toute la matinée de ce jour béni des Dieux de la lutte, c’est des va-et-vient incessants des cars de transports déversant les « accrocs » de la lutte tradionnelle à Koubanao. Personne ne veut manquer cet évènement ou se le faire raconter. 

La radio Kalounayes F.M. diffuse des spots publicitaires concernant le grand évènement du jour. Des invités se relaient au studio pour parler des origines de la lutte, des différentes facettes, des plus grands champions des Kalounayes. Les envoyés spéciaux se surpassent, pour décrire, celui-ci, l’arrivée d’une grande personnalité dans la localité, l’autre sur les préparatifs dans l’enceinte de l’arène. Joli travail !

Sports 1067Sports 1070

15 heures : Tout le monde se rue vers l’arène, ne voulant pas manquer le début des hostilités mais surtout avoir la meilleure place ou le meilleur emplacement. Les différentes ‘écuries’ se lancent des défis et dans la danse et dans la tenue de combat et le merveilleux, c’est les chants de lutte. Vous avez subitement envie d’être membre d’une écurie tellement l’ambiance est formidable et féérique.

On notait la présence des écuries du CASSA, de Ziguinchor, de Sédhiou et de toute la zone des Kalounayes. Mention spéciale à celle de Boulandor qui nous a gratifié de jolis pas de danse et de très belles chansons de lutte.

Sports 1079

17h heures : le début des combats, on se défie. L’honneur aux plus jeunes, les moins de quinze (15 ans) d’ouvrir les hostilités. Le Micro central déclare qu’il n’y a plus de ticket d’entrée disponible. Tout est acheté. Le comité d’organisation s’affaire pour permettre aux retardataires de pouvoir accéder dans l’enceinte de l’arène.

Puis, c’est au tour de l’encadrement technique, après les discours de bienvenue, d’expliquer au public et aux différentes écuries, les différentes consignes et établir les lois pour éviter des polémiques du genre tel est vainqueur ou l’autre a touché le sol en premier.

Les combats reprennent de plus belle. Certains parmi eux se détachent : « Afrique » de l’écurie CASSA du département de Oussouye, « Pacotille » de Koubanao entre autres.

17h57 : Silence dans l’arène. Comme le dit l’adage : « Quand les coqs se battent, les poussins se mettent à l’abri ». Dans l’enceinte de l’arène, les deux arbitres, les deux adversaires du jour : ‘Ziboté’ du village de Bouyal dans la Communauté rurale de Ouonck et ‘Police’ de Diafar Diouma dans le département de Sédhiou. Les cris dans l’arène, la culture diola dans toute sa splendeur, la lutte ressuscitée dans les Kalounayes « Ziboté » vient de terrasser « Police » de manière limpide, claire et propre.

Grand Combat

« Ziboté », c’est le nom d’une chanson très célèbre dans les années 80 de l’artiste Ernesto DJEDJE et « Police » vous connaissez mieux que nous, le sens.

18h28 : Clameurs dans l’arène. L’unique fille lutteuse, n’ayant pas trouvé d’adversaire du même genre, se lève et défie les garçons de son âge. Pas de vis-à-vis, l’ambiance est à son paroxysme.

Sports 1158

Enfin, un adversaire se déclare, coup de sifflet de l’arbitre, l’arène est divisée en deux parties, chacune a choisi rapidement son camp. L’arbitre décide, la fille est déclarée vainqueur,  « le garçon est battu » disent les uns, « non ils ont favorisé la fille » crient les autres. Chers lecteurs, à vous de nous dire qui a gagné quand vous aurez fini de voir la vidéo.

Le temps est passé trop vite ce dimanche 17 avril 2011. Par petits groupes, on se sépare, les commentaires vont bon train et on se donne rendez-vous le 07 mai 2011 à Diacounda dans la Communauté rurale de Oulampane, sur la route qui mène vers Médina Wandifa pour d’autres combats de lutte.

Résumé dans cette vidéo.

 

Chant de lutte : Cliquez sur le Play

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Christian-Ngor NDOUR 24/04/2011 16:35



Ce sera pour moi un réel plaisir que de "parrainer la prochaine édition du championnat scolaire de lutte traditionnelle". Il vous suffira de m'aviser à temps, et je me ferai le plaisir de vous
répondre favorablement; et pourquoi pas, le cas échéant, ne pas en présider personnellement la finale.


Votre "Tout Dévoué Empereur"



Lycée de Coubanao.over-blog.com 24/04/2011 17:58



Merci, notre Empereur. Nous en parlerons à notre chef d'établissement. Nous commencerons déjà à le préparer. Merci pour vos encouragements et vos sugesstions. Ordonnez et nous exécuterons, le ROI
des Kalounayes.



Christian-Ngor NDOUR 24/04/2011 00:28



Je viens de lire et de visionner votre reportage (texte et vidéos) sur l'ouverture de l'arêne de lutte à COUBANAO. Bravo à l'équipe du "Blog du Lycée de COUBANAO" et aux organisateurs de cette
belle séance de lutte traditionnelle. Les Coubanaois connaissent ma passion pour cette lutte, à travers le "Championnat Scolaire de Lutte Traditionnelle" qui a connu deux éditions au Lycée, dont
la dernière finale  a été parrainée et présidée, en 2005, par l'IA de l'époque et actuel DC du Ministre de l4ducation... Je ne sais pas si ce championnat est "perpétué" ou non. En tout cas,
au Lycée de POUT, le succès de la 1ère édition (2010) que ce championnat suscite de +en+ d'engouement auprès des élèves et de la population (voir mes Vidéos sur ma page Facebook)...


Encore une fois: BRAVO ET BON VENT AU BLOG DU LYCEE DE COUBANAO


Le "Toujours Empereur des Kalounayes"!!!



Lycée de Coubanao.over-blog.com 24/04/2011 14:25



Merci Monsieur le Proviseur. Nous pensons sincèrement que vous nous inspirez et nous allons relancer la lutte traditionnelle au niveau du lycée de Coubanao et dans les autres établissements
scolaires de la zone des Kalounayes. Vous avez vu juste car on y trouve un bonne pépinière. Après avoir visité votre page Facebook, nous tenons à vous féliciter pour le bon travail que vous êtes
entrain de faire. Dites-vous déjà que vous êtes le parrain de la prochaine édition du Championnat scolaire de lutte traditionnelle dans les Kalounayes. Nous ferons appel au comité d'organisation
de l'arène des Kalounayes pour réussir cet évènement. MERCI L'Empereur, le ROI.



kassoumay 23/04/2011 14:56



Un grand bonjour à tous mes amis mais surtout à ceux de la Communauté de Ouonck dont j'ai vu les noms s'afficher : G.Badji et  S. Sané les principaux des collèges de Ouonck et de Souda. Et
un grand Bravo au gagant  ZIBOTE  de Bouyal de la Communauté amie.


Un grand bravo pour ce reportage......


(je me demande si demain...je ne vais pas faire un petit plagiat)


 



Lycée de Coubanao.over-blog.com 23/04/2011 15:37



Merci Professeur. Sachant que nous n'avons pas le même public et étant des partenaires, vous avez notre autorisation avec tous les droits. Nous savons ce que vous êtes entrain de faire dans la
Communauté rurale de Ouonck. Nous ne pouvons que vous encourager. Kassoumay kep !!! Du courage NICOLE.