Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog du Lycée de Coubanao

Le Principal du CEM de Ndiéba nous a quittés.

24 Octobre 2011 , Rédigé par Lycée de Coubanao.over-blog.com

avisDeces

Le Proviseur du Lycée de Coubanao, tout le personnel du Lycée de Coubanao, la communauté éducative de Coubanao et des Kalounayes, les Parents d'élèves ont la profonde douleur de vous faire part de la disparition brutale de leur ami et frère Monsieur Insa SONKO, PRINCIPAL du CEM DE NDIEBA suite à un accident de la route. Il a été inhumé dans son village natal dans le Blouf à DIANKI.

Que la terre lui soit légère. Prions pous le repos de son âme.AMEN.

 

DSC02815

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Bouchard Cécile et Jean-Claude 26/10/2011 12:25



C'est avec une trés grande tristesse,et beaucoup d'émotion, que nous avons appris le décès accidentel de Insa Sonko.


Nous voulons vous témoigner par ces quelques lignes, toute notre compassion. Sachez que nous sommes des amis éloignés par la distance, mais présents par la pensée pour vous soutenir dans cette
épreuve.


Nous prions Dieu pour qu'il l'accueille dans son paradis.


Jean-Claude et Cécile Bouchard, habitants de Ouonck.


Président d'Entr'aide en Casamance.



Lycée de Coubanao.over-blog.com 03/03/2012 19:27



Merci chers amis toutes nos excuses pour le retard pour la réponse à votre commentaire. AMicalement vôtre



kassoumay 25/10/2011 09:27



La mort injuste et brutale de notre très regretté principal Insa Sonko est une bien
triste nouvelle.


En une année, il aura marqué par son ouverture d'esprit et son ouverture sur le monde,
la communauté rurale et la communauté éducative.  


Nous n'oublierons jamais celui qui vient de nous quitter  et je pense
qu'il sera beaucoup regretté.


Avec  Jo et Jean-François, nous nous souvenons de notre voyage en Janvier :


    Insa Sonko passait le soir au campement, à l'heure de l'apéro et partageait avec nous et un coka, ce moment que nous
apprécions tous.... Nos discussions étaient interminables.


Nous ne l’oublierons pas.