Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog du Lycée de Coubanao

ITSOS/Italie-Lycée de Coubanao, pour un partenariat culturel

8 Février 2011 , Rédigé par Lycée de Coubanao.over-blog.com

 

DSC02973

Le lycée de Coubanao a encore reçu la visite des Italiens venus à Coubanao dans le cadre du partenariat d’échanges culturels entre les élèves des écoles italiennes et sénégalaises, une occasion pour le blog de s’entretenir avec eux autour de leurs activités.

Le blog : Bonjour messieurs, depuis quelque temps vous êtes  ici au lycée de Coubanao. Peut-on savoir un peu sur vos activités au sein de cet établissement?

G. Golinelli : Moi, je m’appelle Giordano Golinelli et je suis formateur à l’ONG ACRA. Je suis basé en Italie et je travaille dans des projets d’éducation au développement, et cela sous-entend des projets d’éducation interculturelle, environnementale, à la paix, aux droits humains,...Mon collègue, lui s’appelle Nicolas. Il vient d’un institut technique de communication de Milan où il est d’ailleurs enseigne l’Italien.

            ACRA participe dans un grand projet nommé Fundation For Africa-Senegal qui intervient dans des secteurs comme la micro-finance, le tourisme, la culture, l’agriculture. Nous travaillons donc sur ces projets pour favoriser des rencontres entre  les jeunes des écoles italiennes et sénégalaises et surtout de permettre aux jeunes italiens de mieux connaître les réalités africaines. Il y a aussi des jeunes sénégalais qui font la même chose sur l’Italie, et cela depuis quelques années. Pour cette année, nous voulons faires des échanges de découverte entre les enseignants italiens et sénégalais. Nous sommes donc venus pour faciliter ces rencontres et échanges. C’est la raison pour laquelle que Nicolas est venu ici en tant que représentant d’une école italienne pour se rapprocher d’une école africaine afin de pouvoir trouver les possibilités, les espaces, les instruments de mise en relation directe des élèves de deux pays.

Le blog : Comment comptez-vous mener ces activités ? Ou bien avez-vous déjà rencontré ces élèves et enseignants concernés?

G. Golinelli : Bien sûr que oui, et il y a beaucoup d’activités à mener et que nous voulons bien définir, car le risque, il ne faut pas bien commencer pour  avoir la possibilité de finir en beauté. Le récit des histoires personnelles des uns et des autres peut être un bon point de départ dans ces échanges interculturels. Nous avons les moyens de le faire grâce aujourd’hui à l’internet. Et mieux, même avec ces puissants instruments de communication, il s’agira pour nous de voir comment aller au-delà de ces barrières linguistiques dans le choix de nos activités. Car il serait sans aucun intérêt d’avoir une montagne d’informations sans une réelle possibilité de les traiter.

Pour facilité ces rencontres, il serait préférable de choisir un thème d’ordre général, mais pas moins significatif. Nous allons aussi profiter des possibilités que nous offrent les multimédia comme la radio, les vidéos, les images, sans parler de l’internet afin de consolider cette intégration entre ces élèves.

Le blog : Vous êtes d’ailleurs en train de travailler sur un blog pour faciliter ces échanges. Dites-nous comment cela va se passer.

G. Golinelli : L’école d’où vient mon collègue Nicolas est un institut multimédia qui a son propre site internet dans lequel il peut héberger des blogs. Nous étions donc là hier pour ouvrir ce blog du lycée de Coubano dans ce site. Et ce blog sera entièrement géré par le lycée de Coubanao. Pour ne pas se perdre dans cette jungle de possibilités de communication, nous pensons qu’il est utile d’institutionnaliser ce travail en choisissant des personnes clé pour sa gestion et des thèmes ponctuels afin de garantir sa pérennité.

Le blog : Et quand sera la prochaine rencontre et la réalisation de tous ces projets ?

G. Golinelli : Nous travaillons au jour le jour, et il nous est toujours difficile de se projeter sur le futur. Mais la prochaine rencontre sera une visite des enseignants sénégalais en Italie. Nous n’avons pas encore choisi de date, mais nous pensons que cela se fera entre Septembre et Octobre 2011. Pour les élèves, nous espérons que cela aura lieu l’année prochaine. Nos rêves c’est de faire voyager les jeunes, même si par moment nos bailleurs sont réticents à cause de certaines difficultés.  

 

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article