Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog du Lycée de Coubanao

Football : Réal de Madrid-F.C Barcelone en direct des Kalounayes

17 Avril 2011 , Rédigé par Lycée de Coubanao.over-blog.com

réal

Réal de Madrid-F.C. Barcelone  en direct des Kalounayes.

Les Kalounayes, à l’instar des autres localités du pays et du monde entier n’ont pas manqué le derby espagnol. Le Réal de Madrid accueille  l’équipe de Pepe Guadiorla, le Barça leader du championnat de football espagnol avant ce match retour du Samedi 16 avril 2011 à 20h GMT. Une heure avant le match, les fans, qui du Réal, qui du Barça, habitant les villages comme Hathioune, Tapilane ou Finthiock, de Niandane et  Ouonck, distant de sept (07) kilomètres,  ont débarqué à Coubanao à vélo ou à pied. Ils savaient déjà où suivre le match car ils avaient pris le soin de demander à leurs amis de Coubanao les maisons disposant d’une parabole ou de Canal Horizons, chaine qui diffuse régulièrement le championnat espagnol. 

019-copie-1020-copie-1

Nous avons fait le tour de quelques maisons. Chez le Censeur des Etudes du Lycée de Coubanao, le salon était devenu très petit, il était obligé de faire sortir la télévision dans la cour pour permettre à tout le monde de pousser son équipe à la victoire. Chez un des professeurs, Monsieur DIABY, professeur de Français ou chez Monsieur COLY, professeur d’Histoire et de Géographie ou à la famille TAMBA de Coubanao BAH, difficilement nous avons pu nous frayer un passage pour accéder au salon ou à la cour pour avoir une place pour suivre tranquillement le match.

021-copie-1022-copie-1

Retour chez le Censeur, les deux camps de supporters s’affrontaient déjà. Celui du Barça rappelait à son ami du Réal la raclée reçue par le Réal au match Aller à Barcelone cinq  (05) buts à zéro (0). N’empêche, le supporter du Réal espère prendre sa revanche sans beaucoup de conviction car un de ses amis du même camp, venant de Niandane, lui dit sèchement que le Barça, à ce moment, est la meilleure équipe de football au monde. Mais il espère au moins une victoire, même courte du Réal, pour ne pas être la risée de ses camarades restés au village, sûr de ne pas manger et de surcroit voir son équipe perdre. Mais dans tout ça, où est Monsieur le Censeur ?

Monsieur, un fervent supporter du Réal, n’a pas pu supporter les moqueries et railleries de ses élèves, supporters du Barça, et a préféré se « bunkériser » dans sa chambre en priant certainement pour que son équipe gagne.

Il est 20 heures, coup d’envoi, silence de cimetière, les uns récitent des  sourates, les autres le cœur battant à 100 à l’heure cherchent la meilleure position pour ne pas déranger. En effet, certains étaient à même le sol, d’autres sur les nattes et les plus chanceux sur les chaises et bancs mis gracieusement à leur disposition par Monsieur le « Cense », les retardaires debout, derrière.

023-copie-1024-copie-1

Subitement, des cris, c’est la mêlée générale, l’arbitre de touche vient de recevoir la visite du défenseur madrilène, bonne chose pour détendre l’atmosphère dans les deux camps des supporters.  Tout se passe bien, des actions par-ci, par-là, les équipes se neutralisent. Casillas, le gardien madrilène commet une faute, pénalty pour le supporter barcelonais, « tu es fou » rétorque celui du Réal « en Diola » et voilà, discussion générale, nous vous épargnons des insultes envers le pauvre arbitre du jour. Cristiano Ronaldo attaque, « Pénalty ! Il est corrompu cet arbitre, il n’a pas sifflé » Vous avez compris, c’est un supporter du Réal, c’est parti pour une discussion ou plutôt des disputes. Un monsieur, plus âgé, fait revenir tout le monde à l’ordre car « on n’écoute plus les commentaires des journalistes, il est bon d’écouter pour mieux comprendre les décisions de l’arbitre ». Silence dans la cour, c’est pour quelques instants, les discussions recommencent de plus belle.

025-copie-1026-copie-1

Enfin la mi-temps, les fumeurs tirent sur leurs cigarettes en un temps record, la queue leu leu à la porte des toilettes, tous pressés de voir le match reprendre.

50e minute, Albiol est exclu pour une faute dans la surface de réparation, 52e minute, Casillas est battu, Messi marque son trentième but. À ‘Bernabeu’, règne un silence de cathédrale. Le Barça mène par un but à zéro au grand bonheur de ses supporters des Kalounayes qui manifestent leur grande joie. Dans l’autre camp, c’est la prosternation mais on continue d’y croire avec surtout la rentrée du togolais Adébayor.

029-copie-1032-copie-1

70e minute, un supporter du Réal a failli démissionner mais heureusement pour lui, David Villa rate le but du K.O. pour le F.C Barcelone.

80e minute, clameur dans le « stade », pénalty pour le Réal. C’est autour des supporters barcelonais de balancer des insultes au pauvre arbitre du jour. Il est traité de tous les noms d’oiseaux, dure mission. Ronaldo remet les pendules à l’heure, un but partout, score inchangé jusqu’à la fin du match. Huit points séparent les deux équipes, le Barça est sûr d’être sacré Champion d’Espagne.

Le match se prolonge dans la rue entre les deux groupes de supporters. Enfin, Tout le monde se sépare amer et se donne rendez-vous ce mercredi  20 avril 2011 pour la Coupe du roi d’Espagne qui opposera les deux équipes.

Football quand tu nous tiens !!!

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Maillot PSG 2016 05/03/2016 07:25

Que le cœur du football est de plus en plus ensemble.