Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog du Lycée de Coubanao

Education : Sauvez l'école publique sénégalaise.

19 Avril 2011 , Rédigé par Lycée de Coubanao.over-blog.com

gueye 184

 

Depuis le début de l’année scolaire 2010-2011, cette école vit au rythme des mouvements de grève des professeurs du Moyen Secondaire. Et malheureusement pour les mêmes raisons :

Selon un des responsables du SAEMS (Syndicat Autonome des Enseignants du Moyen Secondaire du Sénégal), « Ce mouvement de grève fait suite aux ponctions sur les salaires des enseignants consécutives aux grèves menées par ces derniers pour la revendication sur les retards des salaires, des indemnités liées aux corrections des épreuves du BFEM (Brevet de Fin d’Etudes Moyennes) et du Baccalauréat de l’année passée. Il poursuit « même si les professeurs ont accepté de déposer les sujets de composition- ce qui ne devait être fait- et que même si les élèves parvenaient à composer, les notes seront retenues jusqu’à ce que les autorités reviennent à la table de discussion et qu’une issue favorable soit trouvée, car, « après tout, tout travail mérite un salaire. Il y a aussi le non respect des accords signés, comme ils le disent, par l’Etat sénégalais. Ils exigent de l’Etat la signature du décret concernant les Centres Régionaux de Formation. Toujours selon les professeurs, ils sont tombés d’accord avec le gouvernement pour la création de ces Centres. En fait, pour la formation continue, tous les professeurs concernés sont obligés d’aller à Dakar. Aussi, ils exigent la signature et la mise en application du décret concernant les passerelles professionnelles et la validation des années de vacation et de contractualisation. L’Etat sénégalais, a recruté massivement des enseignants pour réduire le déficit du préscolaire au secondaire.

Et comme le dit l’adage : « Quand deux éléphants se battent, c’est l’herbe qui en souffre ».

Evidemment, pour « l’herbe », les élèves, dans ce cas de figure, sont les principales victimes de ce bras de fer qui perdure. Il ne reste que deux mois pour la fin de l’année scolaire et ces derniers n’ont pas encore reçu leur bulletin du premier semestre surtout dans les lycées du pays. Ils sont inquiets de même que leurs parents de l’issue de cette situation. Ils savent que les examens sont maintenus aux dates fixées. L’examen du baccalauréat est fixé pour le 1 juillet 2011 et celui du Brevet Fin d’Etudes Moyennes pour les classes de Troisième le 20 juillet 2011.

Ensuite, ces élèves qui ont eu tort d’êtres des fils de pauvres, toute une génération, vont trainer des lacunes jusqu’à la fin de leur vie.  

Cette situation, pas moins malaisée, soulève encore la lancinante question de la gestion de l’école dans notre cher pays qui veut se hisser au dessus de la mêlée des pays frappés par le chronique sous-développement. C’est dire que tous les acteurs sont interpellés pour que, d’un commun accord-la main dans la main-, puissent assurer l’avenir de ces milliers de jeunes gens qui ne le voient pas d’un beau jour.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Mamadou Angrand Sane 28/04/2011 19:30



La situation que nous vivons en tant qu'ancien du lycée est vraiment déplorable.En effet c'est une dizaine de génération qui va etre sacrifiier pour des faits qu'ils n'ont pas du
tout compris.C'est regrétable



Lycée de Coubanao.over-blog.com 28/04/2011 20:04



Oui tu as raison chacun sera responsable de ses actes MERCI



kassoumay 19/04/2011 22:33



Un  même combat ! contre nos administrations ....à voir ici :


         http://www.dailymotion.com/video/xiab9c_non-a-la-fermeture-de-classe_news


 


Bon courage à tous !



Lycée de Coubanao.over-blog.com 19/04/2011 22:45



Merci Nous espérons qu'ils entendrons le cri de détresse.